Vous êtes ici

XXVIIIe Dimanche du temps ordinaire

Dimanche 15 octobre 2023

Alléluia. Alléluia.

Que le Père de notre Seigneur Jésus Christ
ouvre à sa lumière les yeux de notre cœur,
pour que nous percevions l’espérance que donne son appel.
Alléluia. (cf. Ep 1, 17-18)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (22, 1-14)

En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau à parler
aux grands prêtres et aux pharisiens,
et il leur dit en paraboles :
    « Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils.
    Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités,
mais ceux-ci ne voulaient pas venir.
    Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités :
‘Voilà : j’ai préparé mon banquet,
mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ;
tout est prêt : venez à la noce.’
    Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent,
l’un à son champ, l’autre à son commerce ;
    les autres empoignèrent les serviteurs,
les maltraitèrent et les tuèrent.
    Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes,
fit périr les meurtriers et incendia leur ville.
    Alors il dit à ses serviteurs :
‘Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes.
    Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.’
    Les serviteurs allèrent sur les chemins,
rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent,
les mauvais comme les bons,
et la salle de noce fut remplie de convives.
    Le roi entra pour examiner les convives,
et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce.
    Il lui dit :
‘Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?’
L’autre garda le silence.
    Alors le roi dit aux serviteurs :
‘Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.’

    Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »

Pour télécharger la feuille d'annonces : Dimanche 15 octobre

« CONFIGURÉ AU CHRIST »

Le 15 octobre sera célébrée à la cathédrale et à travers tout le diocèse une messe de quarantaine pour Mgr BERTHET. Le plus souvent, cette messe de quarantaine consiste simplement en la mention du défunt parmi les diverses intentions portées à l’autel ce jour-là. Cependant, pour tous ceux qui s’y associent, elle récapitule le chemin parcouru à ses côtés dans l’épreuve de la maladie et de la séparation. Elle vient aussi raviver la flamme de l’espérance.

Le chrétien est ‘configuré au Christ’. Cette réalité de foi, soulignée par exemple lors du baptême par la remise du vêtement blanc, est aussi marquée à l’occasion des rites funéraires. Ainsi, la messe de quarantaine renvoie aux quarante jours qui séparent la mort du Christ de son Ascension, qui est par excellence la fête de notre espérance. L’oraison de la fête le souligne, « l’Ascension de ton Fils est déjà notre victoire : nous sommes les membres de son corps, il nous a précédés dans la gloire auprès de toi, et c’est là que nous vivons dans l’espérance ». La messe de quarantaine permet donc de nous enraciner dans l’espérance tout en répondant à cette nécessité humaine de marquer une étape dans notre chemin de deuil.

Le dimanche 15 octobre marque cette année l’ouverture de la semaine missionnaire mondiale, pour laquelle le pape François nous invite dans son message à méditer l’Évangile des pèlerins d’Emmaüs. Il y contemple « la jeunesse éternelle d’une Église toujours en sortie ». Ce même Évangile avait inspiré Mgr BERTHET dans son exhortation pastorale L’Évangile est toujours jeune. Heureuse rencontre qui nous recentre sans hésitation possible sur l’Évangile, source de notre espérance !

À partir de cette date, notre prière dans le diocèse se tournera plus particulièrement dans l’attente de celui qui nous sera donné comme évêque :

Dieu notre Père,
ton Fils Jésus a choisi les Apôtres pour sanctifier ton peuple,
le conduire et lui annoncer l’Évangile.
Nous te rendons grâce pour tous ceux par qui l’Évangile est venu jusqu’à nous
et a fructifié en notre terre vosgienne.
Accorde à notre Église diocésaine un pasteur selon ton cœur
pour nous guider dans notre chemin vers toi et notre mission en ce monde,
rends-nous ouverts et accueillants
à celui que l’Esprit Saint choisira comme évêque de Saint-Dié,
par Jésus le Christ, notre Seigneur.

 


 

 

Horaires de messes

Jeudi 30 novembre - 18:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Vendredi 1 décembre - 8:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Samedi 2 décembre - 9:00 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Samedi 2 décembre - 18:30 Eglise Notre-Dame de Galilée de Saint-Dié +
Dimanche 3 décembre - 9:00 Eglise Saint-Martin de Saint-Dié +
Dimanche 3 décembre - 10:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +

Nos Paroisses