Vous êtes ici

Ve Dimanche de Carême

Dimanche 17 mars 2024

Gloire à toi, Seigneur,
gloire à toi.
Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive,
dit le Seigneur ;
et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur.
Gloire à toi, Seigneur,
gloire à toi. (Jn 12, 26)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (12, 20-33)

En ce temps-là,
il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem
pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque.
Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée,
et lui firent cette demande :
« Nous voudrions voir Jésus. »
Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus.
Alors Jésus leur déclare :
« L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.
Amen, amen, je vous le dis :
si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ;
mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Qui aime sa vie la perd ;
qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle.
Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ;
et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur.
Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.

Maintenant mon âme est bouleversée.
Que vais-je dire ?
“Père, sauve-moi de cette heure” ?
– Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci !
Père, glorifie ton nom ! »
Alors, du ciel vint une voix qui disait :
« Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. »
En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre.
D’autres disaient :
« C’est un ange qui lui a parlé. »
Mais Jésus leur répondit :
« Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous.
Maintenant a lieu le jugement de ce monde ;
maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ;
et moi, quand j’aurai été élevé de terre,
j’attirerai à moi tous les hommes. »
Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.

Feuille d'annonces - Ve Dimanche de Carême : Dimanche 17 mars

Les responsables religieux chrétiens de France appellent

au cessez-le-feu et à la libération des otages

Paris, le 5 mars 2024

Nous, responsables religieux chrétiens de France, sommes solidaires de toutes les victimes de la guerre entre Israël et le Hamas et appelons au cessez-le-feu. Porteurs des valeurs de l’Évangile, nous souffrons de la désespérante situation que connaissent plus de deux millions de personnes vivant dans la bande de Gaza. Nous tenons à affirmer que la restriction d’accès à des ressources essentielles tels que les soins médicaux, la nourriture et l’eau est fondamentalement inhumaine.

Nous nous sentons solidaires de toutes les victimes de cette guerre, particulièrement des populations civiles, mais aussi des soldats ou des combattants qui portent et porteront les conséquences des actions qu’ils doivent mener. Nous avons exprimé notre solidarité au lendemain de l’attaque terroriste du 7 octobre 2023. Nous la redisons, comme c’est notre devoir, après la tuerie de plus d’une centaine de gazaouis affamés qui a eu lieu le jeudi 29 février 2024, et oblige à voir ce qu’il y a d’inhumain dans la situation présente.

Les objectifs militaires et les intérêts politiques poursuivis par cette guerre ne peuvent négliger la priorité que revêt la sauvegarde de toute vie humaine. Nous réprouvons les actes de violence qui exacerbent la souffrance humaine et empêchent l’émergence d’une paix durable. Nous exhortons les parties prenantes de cette guerre à faire de la protection de la vie humaine et de la dignité des civils, leur plus haute priorité.

Dans cet esprit, nous demandons instamment à tous les responsables politiques et religieux, d’intensifier leur action pour mettre fin à cette violence et de prendre les mesures essentielles dans le cadre d’un processus visant à instaurer une paix durable entre Israéliens et Palestiniens.

Nous demandons notamment :

Un cessez-le-feu immédiat, pour assurer l’acheminement d’une aide humanitaire indispensable, en premier lieu les soins médicaux, la nourriture et l’eau.
La libération immédiate de tous les otages, conformément au droit international humanitaire et aux droits humains.
Des efforts internationaux pour ouvrir, par le dialogue, une nouvelle voie politique vers une paix durable, relancer le débat sur une solution viable à deux États, et entamer le travail sur la guérison des mémoires de tous les habitants de la région.
En ce temps de Carême, nous invitons les chrétiens de toutes les confessions, à continuer de porter instamment la situation du Proche-Orient dans leur prière, à ne pas s’habituer à cette situation de guerre et de violence, à être facilitateurs de dialogue et de rencontre là où les sensibilités des uns et des autres s’opposent, à prier et travailler sans relâche pour que tous puisent dans leur religion des raisons de servir la paix et dépasser les peurs et les colères.

Pasteur Christian Krieger         Mgr Éric de Moulins-Beaufort
Président de la Fédération               Président de la Conférence des évêques de France
protestante de France                   

Métropolite Dimitrios
Président de l’Assemblée
des évêques orthodoxes
de France

Prochaine rencontre des équipes enseignantes : jeudi 21 mars à 14h30, maison                                                                    Charles-de-Foucauld.

 

 

Chaque été, plus de 60 enfants et ados des paroisses vosgiennes se rassemblent à la Colline (Fresse sur Moselle), vivre une semaine d'école de prière, de découvertes, de partage. Pour en limiter le coût, une vente de sacs en tissu sera organisée à la sortie de la messe des Rameaux à la cathédrale au prix de 5€ l'unité.

D'avance, merci de votre soutien !

 

Horaires de messes

Lundi 15 avril - 18:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Mardi 16 avril - 8:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Mercredi 17 avril - 8:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Jeudi 18 avril - 18:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Vendredi 19 avril - 8:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Samedi 20 avril - 9:00 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +
Samedi 20 avril - 18:30 Eglise Notre-Dame de Galilée de Saint-Dié +
Dimanche 21 avril - 9:00 Eglise Saint-Martin de Saint-Dié +
Dimanche 21 avril - 10:30 Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié +

Nos Paroisses